#LemieuxNoletSyndics #UneHistoireCommeLaVotre #PerteEmploi

Travailleur actif depuis 20 ans, Jean-Michel a dû faire face à une mise à pied complètement inattendue. Bien qu’il ait retrouvé un nouvel emploi, une période de chômage plus longue que prévue, un salaire pour le moment inférieur au précédant et des obligations financières acceptables lors son ancien emploi mais trop lourde pour le nouveau, l’ont conduit vers l’endettement.

Situation financière

Au moment de rencontrer l’un de nos professionnels, Jean-Michel avait les biens suivants :

Une voiture sport en location d’une valeur de 28 000 $
Des droits dans un fond de pension de son ex-employeur
Et les dettes suivantes :

Cartes de crédit : 13 303 $
Marge de crédit : 6 508 $
Prêt automobile : 26 373 $

La solution appliquée

Après la première rencontre avec l’un de nos professionnels, Jean-Michel a pris le temps de réfléchir à ses options : faire faillite ou encore faire une offre à ses créanciers par l’intermédiaire d’une proposition de consommateur. Lors de la seconde rencontre et après avoir revu son budget avec le syndic, Jean-Michel a finalement choisi la faillite. Il a pu conserver sa voiture puisque son nouvel emploi lui permet d’en acquitter les paiements. Il a également conservé son fond de pension. Il a soulagé ainsi son budget du paiement des autres dettes et la faillite lui a permis de retrouver équilibre financier.

Il a été libéré de sa faillite après neuf mois. Grâce au conseil de son syndic, il a rapidement amélioré sa cote de crédit.

Faites nous confiance...

Non...votre situation ne pourra pas s'améliorer si vous laissez le temps passer. Il n'y aura pas de magie. Contactez-nous sans délai, il en va de votre santé financière ... et de la vôtre.

Contactez-nous!